Rechercher

La hausse du nombre de logements indignes causée par les divisions pavillonnaires inquiète les élus. Un phénomène directement lié à la crise économique en France.

Les phénomènes de divisions pavillonnaires se situent en effet principalement dans les territoires où il y a une forte demande de logements de ménages précaires, où les prix de l'immobilier sont très bas, et où le parc social est sous tension. Bref, le terrain de prédilection du marchand de sommeil qui achète un logement pas cher et le loue à plusieurs locataires pour en augmenter la rentabilité locative... sans se préoccuper de la sur-occupation ou de l'insalubrité du lieu d'habitation.

 

http://www.latribune.fr/economie/france/la-division-pavillonnaire-une-nouvelle-forme-de-mal-logement-669615.html