Rechercher

Vous pourrez constater qu'à la lecture de ce communiqué du Cercle des Citoyens 32, les impétrants, sollicitant vos suffrages n'en sont pas dignes !
Tout du moins, c'est l'opinion du signataire,

Humbert

 

ps: les mises en caractères gras sont du fait d'Humbert, pas du communiqué !

 

Cercle des Citoyens 32 Débat(s) Législatives: Leçons à retenir !


La vocation du Cercle est de favoriser l'information et le concertation citoyenne. Le débat public contradictoire est son principal outil. Ce type de débat dérange car il est ouvert à tous et prend à contre pied les habituelles réunions consensuelles avec buffet ou autres douceurs.
Le C des C 32, conformément à son rôle, se doit de faire part aux électeurs des enseignements tirés des élections en cours.
Lors de l'organisation du débat du 31 mai à Mirande, il a dû faire face avec fermeté aux caprices du candidat PS et surtout de son suppléant. Deux postures interrogent  : leur refus stratégique de ne pas participer  d'abord,  et  surtout,  constatant  leur  marginalisation  à  deux  jours  du  débat,  la  subite exigence autoritaire d'être réintégrés au groupe des débatteurs. Nous avons à ce moment là entendu puis  lu  toutes  les  intolérables  formules  propres  aux  notables  depuis  trop  longtemps  installés  au pouvoir. Ils ne peuvent imaginer et tolérer que des citoyens ordinaires prennent seuls des initiatives les impliquant et osent leur dire NON quand il ne faut pas dire OUI. Des réactions digne d'un temps bien lointain et qui flirtent aujourd'hui avec l'indescence ! A décharge, nous devons dire que des excuses et des regrets ont été exprimés par la suite... Nous les acceptons.


Pour la tentative d'organisation du débat de l'entre deux tours, qui, vu le manque d'anticipation de notre part, s'est révélée matériellement impossible, c'est En Marche qui nous a présenté un visage inédit. Nous savions l'inexpérience politique avouée publiquement le 31 mai par le candidat de la première  circonscription.  En  fait,  cette  fraîcheur,  ce  renouvellement  pouvaient  être  rassurants, surtout  au  regard  de  ce  qui  est  écrit  plus  haut.  Mais  notre  surprise  fut  grande  lorsque,  sorti  de l'ombre,  un  jeune  conseiller  formaté  Sciences  Politiques  est  venu  nous  faire  la  leçon.  C'est  une première pour le vieux C des C 32. Ce jeune homme, détenteur de la vérité, voulait avec autorité nous dicter la marche à suivre, bien sûr la plus favorable à son poulain, et aussi le contenu du débat que nous envisagions pour vendredi. Consignes qui en suivant nous ont été écrites par le candidat lui-même.  Est-ce  cela  l'impulsion,  le  vent  nouveau  d'EM ?  Des  candidats  « neufs »  pour  nos campagnes mais étroitement drivés par l'intellingentsia estampillée Sc Po, ENA ou autres Ecoles, et chargée de civiliser enfin nos piètres départements ruraux. Ca mérite réflexion !
Quels que soient les deux élus pour le Gers dimanche soir, qu'ils sachent qu'ils pourront ou devront compter avec le Cercle des Citoyens 32 pour instaurer une relation nouvelle avec les gersois, pour leur rendre des comptes et pour prendre en considèration leurs suggestions. Elémentaire dans une vraie démocratie !


René Castagnon pour le Cercle des Citoyens 32